Les résultats du premier tour de l’élection présidentielle donnent le même affrontement qu’en 2017 pour le second tour, entre Macron et Le Pen.

Mais, par rapport à 2017, la situation a changé : Macron a dirigé le pays depuis cinq ans, avec sa politique en faveur des privilégié.es et son mépris de classe. Et nous savons déjà que nous aurons à combattre la politique anti-sociale qu’il nous prépare.

En face, Marine Le Pen va recevoir pour le second tour le soutien de Zemmour, dont la campagne et les propositions racistes font peur. Elle-même se présente comme la candidate du pouvoir d’achat. Elle est en fait la candidate du racisme, de l’exclusion, de la préférence nationale. Sa victoire serait une catastrophe de ce point de vue. Elle représenterait également une remise en cause des libertés démocratiques, une répression des activités militantes sans précédent. Car nous n’oublions pas que l’extrême droite d’aujourd’hui est l’héritière du fascisme du XXème siècle. Il nous faut éviter absolument qu’elle accède au pouvoir.

Des débats existent dans ENSEMBLE ! comme dans le reste de la gauche à propos du second tour de la présidentielle. Voici les deux positions qui ont été présentées lundi à l'Equipe d'animation nationale d'ENSEMBLE ! Une réunion du Collectif national, samedi 16 avril, décidera de la position de notre mouvement pour le 24 avril.

Cliquez sur ce lien pour lire la suite