Victoire totale : Oxylane c'est fini !

 

Exit le projet Oxylane ! Déjà en ce qui concerne le PLU approuvé ce jeudi 21 octobre par le Conseil Municipal de Saint-Clément-de-Rivière. En effet, les élu-e-s de la commune ont décidé, à l'unanimité  de suivre les réserves du Commissaire Enquêteur, dont l'une demandait explicitement le retrait du volet Oxylane du PLU :

 Le  volet  Oxylane  doit  être  retiré  du  PLU,  l'OAP  du  secteur  du  « lotissement multi-activités  Oxylane »  doit  être  supprimée et  les  parcelles  prévues  pour  la réalisation du projet Oxylane, notamment les parcelles cadastrales BY17 et 50 et BZ 1,10,11,12,13 doivent être classées en secteurs agricoles ou naturels ;

Et nous apprenons, dans la foulée, que Décathlon retire définitivement le projet Oxylane !

 

Une mobilisation victorieuse !

 Cette victoire est celle du Collectif Oxygène et de ses miltant-e-s, qui se sont mobilisé-e-s sans compter pendant les 7 années de cette longue lutte. Sans elles et sans eux, le projet Oxylane aurait déjà vu le jour, la terre des Fontanelles serait déjà sacrifiée.

 C'est aussi la victoire de toutes celles et ceux qui ont mené ce combat avec nous : les associations,  les innombrables soutiens citoyens qui ont participé à nos actions (rassemblements, signataires, donateurs), les élus qui nous ont soutenu au long de cette lutte, etc. Leur soutien nous a permis de « tenir », et la victoire leur appartient aussi.

 Le Collectif salue le travail remarquable effectué par le commissaire enquêteur qui, pour étayer son analyse, s'est appuyé, d'une part sur les avis institutionnels des « Personnes Publiques Associées » et, d'autre part, sur les très nombreux avis argumentés dont une écrasante majorité était défavorable au projet Oxylane. Des arguments qui ont fait leur chemin au sein d'une opinion publique de plus en plus préoccupée face à la nécessité vitale de préserver les terres agricoles et la biodiversité, et aux enjeux liés au bouleversement climatique. Le Collectif salue aussi la position lucide, responsable et courageuse de la commune, qui a su se saisir de l'occasion offerte par l'avis du Commissaire Enquêteur pour prendre ses distances par rapport à ce projet inutile et reclasser le terrain en zone agricole.

 

C'est le travail d'information, de sensibilisation et de mobilisation mené sans relâche par les bénévoles du Collectif et ses sympathisants  qui a permis cette prise conscience, qui, de la participation exceptionnelle à l'enquête publique a conduit aux réserves du Commissaire Enquêteur, puis à l'adoption par la commune d'un PLU sans Oxylane et finalement à la décision finale  d'abandon de Décathlon.

 

Une longue « chaîne vertueuse » dont nous pouvons être  fières et fiers.