Le jeudi 7 octobre à Montpellier, huit jeunes Africains sans-papiers ont été arrêtés sur le quai de la gare quelques heures avant le début du contre-sommet Afrique-France annoncé depuis plusieurs mois et organisé par un collectif d’organisations locales et nationales. La préfecture de police et le Ministère de l’intérieur ont été prévenus de cet évènement et n’ont interdit ni les réunions, ni les manifestations au programme. Pourtant le matin du 1er jour de ce contre-sommet, la préfecture a envoyé des policiers procéder à des arrestations ciblées et discriminatoires sur le quai de la gare.

 

Seul ce groupe de Maliens, de Sénégalais et d’Ivoiriens, qui avait pris le train au sein d’une délégation de 24 membres de différents collectifs de la région parisienne a été arrêté et emmené en garde à vue. On les a contrôlés au faciès et parce qu’ils sont descendus du train en groupe, parce qu’ils étaient Africains et qu’ils venaient contester, de manière organisée, la politique du gouvernement. Deux d’entre ont été transférés en centre de rétention avant d’être enfin libérés 5 jours plus tard grâce entre autres à une riposte et une mobilisation rapides qui ont commencé le jour-même devant le commissariat de Montpellier. Cinq autres sont sortis des locaux de la police avec OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) assortie d’une IRTF (Interdiction de Retour sur le Territoire Français) dès jeudi 7 octobre.

 

Après la rafle, le bannissement et les barreaux.

 

Cette opération de police est extrêmement grave quand, dans le même temps, le président de la République proclamait sans sourciller que le sommet de Montpellier visait à promouvoir la jeunesse africaine et le soutien à la société civile et à la démocratie. Deux jeunes Africains ont été incarcérés sous la menace d’une expulsion pour avoir osé (!) s’organiser aux côtés de la société civile en France (associations, syndicats, partis) et revendiquer l’égalité des droits.

 

L'interdiction de retour sur le territoire français qui vise les 7 jeunes qui ont participé au contre-sommet est une décision prise par le préfet associée à l'obligation de quitter la France (OQTF). Qui ne sait que pour ceux et celles qui ont parcouru 8000 kms, traversé l’enfer de la Lybie et la méditerranée, revenir en arrière est impossible ?

 

C’est pourquoi l’IRTF soit condamne à l’errance ceux et celles qui partent, soit prive de tous leurs droits ceux et ou celles qui contreviennent à l’obligation de quitter l’espace Schengen. Harceler les migrant.e.s, les priver de leurs droits et les expulser, telle est la devise du ministère de l'intérieur, à l'ère Macron.

 

Liberté et démocratie.

 

La situation des 7 interpellés est notre cause à toutes et tous. Que certains d’entre nous soient arrêtés pour le simple fait de contester la politique du pouvoir est un déni de nos droits à toutes et tous. Mais aussi parce que leur combat est celui de la justice et de la liberté.

 

Nous exigeons la levée immédiate des OQTF et IRTF des 7 de Montpellier !


« Nous sommes l'histoire. Avec nos choix, nos croyances, nos erreurs, nos idéaux, nos espoirs de justice que personne ne pourra jamais réprimer. » Mimmo Lucano maire de Riace, 3 octobre 2021.

 

Signatures (collectifs, associations, syndicats, organisations, etc.) à communiquer à l’adresse mail de la marche des solidarités : marche-des-solidarites@riseup.net

 

Liste des signataires

 

Collectifs de Sans-Papiers :

CSP 75, CSP Paris20, CSP Montreuil, Droits Devant !!, Solidarités Asie France, CSP 59, CSP93, CISPM France, CISPM Mannheim (Allemagne), CSP 34, CSP 69, CSP 95, collectif Schaeffer d'Aubervilliers, CDP 13, Ensemble pour notre régularisation sans exception, Ensemble pour notre régularisation sans exception 13

 

Réseau de solidarité

20eme Solidaire avec tou.te.s les migrant.e.s

Ados sans frontière (association de parrainage des mineurs non accompagnés du Gard)

Association soutien 59 st just (Marseille)

Astir (Romans sur Isère)

Attac France

ATTAC Rennes

ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France)

Attac Vaucluse

BDS France-Montpellier

BDS Provence

Bruxelles Panthères (Belgique)

CADTM France

CAPJPO-EuroPalestine

Cent pour un Pays d'Apt (Vaucluse)

Collectif Chabatz d'entrar de la Haute-Vienne

Collectif Poitevin D'ailleurs Nous Sommes d'Ici

Collectif Réfugiés du Vaucluse

Comité pour le respect des libertés et des droits de l'homme en Tunisie (CRLDHT)

CORENS (Association - Hauts de France)

CIBELE (Association - Île de France)

Cimade de Figeac

CIVCR (Collectif Ivryen de Vigilance contre le Racisme)

CMB 34

Collectif pour l'avenir des foyers (COPAF)

Collectif Surnatural

CRLDHT

Decolonial New

Droit Au Logement (DAL)

Droits Ici et Là-bas (DIEL – Association Ile de France)

Education.World 86

Emancipation 69 (tendance intersyndicale)

Euro-Maghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC)

Fédération des tunisiens citoyens des deux rives (FTCR)

Femmes Plurielles

Fondation Frantz Fanon

FTCR

FUIQP

Ganges Solidarités

Gasprom-Asti de Nantes

Gilets jaunes de Saillans

Humains et Dignes

Iniativ Oury Jalloh (Allemagne)

Ingénieurs sans frontières France

Inter-organisation de soutien aux personnes exilées

La Carmagnole Montpellier (association qui a accueilli le contre-sommet)

La Cimade Grenoble

La Cimade Montpellier

La conquête du pain (boulangerie autogérée, Montreuil – Ile de France)

La Révolution Est En Marche

Les Amis de Monde Diplomatique de Montpellier

Les Communaux (Paris)

LDH 66

LDH Le Mans

LDH Montpellier

Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP)

MRAP 84

OCL (Organisation Communiste Libertaire)

Pas d'enfants à la rue à  Valence (Association – Valence)

PAX CHRISTI NICE

Plateforme CARDAV (Comités pour l'Accueil des Refugié.es en Drôme Ardèche Vaucluse)

Pour une Ecologie Populaire et Sociale (PEPS)

Potere al Popolo Pari

Réseau Décolonial

RESF 06

RESF 61

RESF 72

RESF 82

RESF 84

RUSF 34

Ritimo (Réseau d'information et de documentation pour la solidarité et le développement durable)

Association rosmerta

RUSF38

Survie

Solidarité Migrants Wilson

Terre d'Ancrages

Toulouse Anti CRA

UJFP (Union juive française pour la paix)

Union des Tunisiens pour l'Action Citoyenne (UTAC)

Voies libres drôme

 

Syndicats

Union syndicale Solidaires

Solidaires 34

SUD Culture Solidaires

Solidaires étudiant-e-s - syndicats de luttes

Union départementale (UD) Solidaires du Val-de-Marne (94)

Union Locale CGT de Montreuil

CGT de la Société de Restauration du Musée du Louvre

UL CGT Paris 18

 

Partis

ANC

Ensemble !

Ensemble ! 34

Collectif départemental 33 d'Ensemble! (Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire)

France Insoumise

NPA

Nouveau Parti Anticapitaliste 34

Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF)

Parti de Gauche 34

Révolution Permanente

 

Personnalités

Philippe Bernole

Jerome Blanchot (membre de la LDH, Rennes)

Pascal Boissel (vice-président de l Union syndicale de la psychiatrie)

Eveline Caduc (autrice)

Claude Calame (Section EHESS de la LDH, ATTAC, Ensemble!)

Damien Carême (Membre d’EELV, maire de Grande-Synthe de 2001 à 2019, député européen)

Geneviève Catherine Bernole

Chantal Chesnel ()Neufchâtel-en-Saosnois)

Sven Clerx (artiste musicien)

Eric Coquerel (député Seine-Saint-Denis)

Enzo Cormann (écrivain)

Annie Cyngiser, retraitée, Paris

Véronique Danet (Conseillère municipale LFI ville de Goussainville (95) et syndicaliste CGT)

Anne Demazure

Claire DEHOVE

Joss Dray (photographe auteure)

Marnix DRESSEN-VAGNE (Professeur émérite, UVSQ / Paris-Saclay)

Georges Franco (artiste peintre)

Odette Furois (Présidente Education.World 86)

Olivier Gros

Karl Grünberg (Secrétaire général d'ACOR Association contre le racisme)

Françoise Hickel

Moniquye d'HUISIER

Anasse Kazib (militant Révolution Permanente, candidat à la présidentielle)

Serge KROICHVILI

Amélie Laheurte (membre RESF)

Anne Lafran (RESF Paris 5-13e)

Christophe Laurens (architecte, Paris)

Micheyle Marlier

Yvette Maupetit

Pierre Maupetit

Jean-Luc Mélenchon (député des Bouches-du-Rhône, candidat à la présidentielle)

Aldjia Moulai (Présidente de Culture et solidarité)

Philippe Poutou (syndicaliste et membre du NPA, candidat à la présidentielle)

Valérie Osouf (Réalisatrice et Activiste)

J-F PELLISSIER (porte-parole d’Ensemble)

Chantal Pitard

José Quazza (RESF LDH Montreuil/bois)

Josep Rafanell i Orra (psychologue, écrivain. Les Lilas)

Muriel Ressiguier (députée de l'Hérault)

Paula RICE

Jean de Seze (Avocat au Barreau de Paris)

Claude TERENZIO

Nicole Terras

Martine Tessard 

Anne-Marie Thévenot-Werner (Maître de conférences, Droit public)

Josette TRAT (sociologue)

Michel Toussaint Alençon (RESF 61)

Pascal TROADEC (Maire-adjoint de Grigny, 91 - Conseiller de l'Agglomération Grand Paris Sud)

José TOVAR (professeur , syndicaliste, membre d’ENSEMBLE et du syndicat SNES-FSU 93)

Françoise Vergès (politologue et militante féministe décoloniale française)

Annick  Vernay 

Christiane Vollaire (Philosophe, Paris)

KATIA YAKOUBI livret national quartiers populaires FI

Georges Yoram Federmann (Psychiatre gymnopédiste – Strasbourg)

Muriel Wolfers, syndicaliste