Le premier août de cette année les tarifs des énergies ont augmenté pour la deuxième fois pour certain et pour la troisième fois pour d'autres depuis le début de l'année.

ces hausses viennent d'être tsuivies le premier sptembre par une nouvelle hausse , du gaz cette fois ci  de 8.7%  (site mediateur de l'energie)

Une situation difficile

Sachant que  le système des tarifs conventionnés est appelé a disparaitre on imagine sans problème la situation dans laquelle se trouvent les consommateurs livrés au marché  et à l'appétit des fournisseurs privés d'énergies du CAC 40.

cette situation est si desequilibrée que la CLCV reclame un retour au monopole et a demandé l'annulation de la decision de la CRE ainsi que  la baisse des TVA liées aux factures du gaz et de l'électricité ( sans succés...)

-l'énergie  un dossier brulant qui dure

Les raisons qui vont pousser les énergies domestiques a augmenter ne manquent pas ; grand carénage des centrales nucléaires Françaises, dette gigantesque de EDF, déboires des l'EPR Français et Chinois plan Hercule ,  fin des gisement de gaz mondiaux( mer du nord mer Caspienne , indexation du prix du gaz basé sur le prix du pétrole(!)

Montpellier un cas :

 ACM un mastodonte dans la ville :

ACM c'est le premier bailleur social d'Occitanie , c'est  plus de 20000 logements  au sein de la métropole , c'est 10% de la population de Montpellier , c'est donc un outil de premier plan dans les mains des politiques locaux.

C'est donc vers les édiles locales qu'il faut nous tourner pour limiter au maximum envers les plus fragiles la contraintre du prix des energies

Des situations diverses selon l'âge des résidences:

 Si dans les résidences sociales neuves on peut imaginer que le virage thermique à été pris suite aux RT RT2012 puis  RT 2020 ce n'est pas du tout le cas dans les résidences de l'époque Frêche/Pouget qui , pour des raisons d'opportunité( subvention EDF principalement)  ont fait une grande place au tout électrique dans les logements sociaux tout en étant moins regardant quant à l'isolation des bâtiments.

-Intervenir:

isolation par l'extérieur , par l'intérieur , double vitrage performant , triple vitrage, pompe à chaleur cogénération gaz , solaire collectif , achat collectif d'énergie , hydrogène   les solutions se bousculent et doivent faire l'objet de choix au vu des économies réalisées.

.

Ce qui n'a pas été fait hier peut être fait  aujourd'hui et je t'invite à soutenircette démarche qui , idéalement debuterait au debut de l'hivers.

Nous ne changerons pas la situation du pays mais l'actualité nous offre l'opportunité de changer la donne des plus fragiles sur la ville.