Montpellier, le 22 avril 2021 Communiqué de presse du Collectif de Solidarité avec le Peuple kurde

 

Liberté pour les militant.e.s kurdes !  La France ne doit pas faire le sale boulot d’Erdogan !

 

Le 23 mars, la police française menait une série d’opérations contre les locaux d’associations kurdes, et arrêtait une dizaine de militants kurdes à Marseille, Paris et Draguignan. Les motifs invoqués étaient  « financement du terrorisme, extorsion en bande organisée en relation avec une entreprise terroriste ». A ce jour, 7 d’entre eux sont toujours incarcérés.

 

Dans la foulée, le samedi 3 avril, le local de l’association culturelle kurde Mesopotamia à Lyon a subi l’attaque d’une vingtaine d’hommes cagoulés, armés de battes de base-ball et de barres de fer. Ces membres du groupe fasciste turc les « Loups gris » ont saccagé le local et blessé quatre hommes qui ont dû être hospitalisés. Un comble : venue sur les lieux après l'agression, la police française en a profité pour saisir, là encore, des documents.

 

Ces opérations ont lieu alors qu’en Turquie, le régime d’Erdogan durcit toujours plus la répression contre toute opposition démocratique, et multiplie les agressions militaires en Irak et en Syrie.

 

Alors que les combattant.e.s kurdes du PKK sont et ont toujours été les adversaires les plus déterminés contre Daech, ce parti est toujours inscrit sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne, sous la pression d’Erdogan, alors même qu’un arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne de 2018 rend cette inscription illégale !

 

Macron et Erdogan  traitent en terroristes les résistants qui combattent les terroristes!

 

Le collectif de solidarité avec le peuple kurde demande :

 

* Que la France et l’U.E. sortent enfin le PKK, de leur liste des organisations terroristes : C’est un parti qui lutte contre les terroristes !

 

* Que de véritables sanctions soient prises à l’égard des « Loups gris », ces nervis néo-facistes : leurs dissolution en novembre ne les empêche visiblement pas d’agir !

 

* Que la justice libère les militants kurdes arrêtés, et cesse la criminalisation des Kurdes, qui agissent pacifiquement dans notre pays. Nous n’avons pas à faire en France le sale boulot d’Erdogan !

 

* Que cessent les pratiques illégales de la Préfecture de Montpellier, qui fait subir à certains.es citoyen.ne.s kurdes qui demandent la nationalité française des pressions visant à en faire des indicateurs de police.

 

 

Collectif de solidarité : collectifdesolidariteaveclepeuplekurde@lilo.org

Centre démocratique Kurde Montpellier : centre.d.kurde34@gmail.com

 

Le Collectif de Solidarité avec le peuple kurde de Montpellier a été créé en avril 2019.

Il regroupe des individus et les associations et organisations suivantes : Centre démocratique Kurde Montpellier, Amis du Monde diplomatique, La Carmagnole, Ligue des Droits de l’Homme 34, ATTAC 34, Collectif Montpelliérain de Solidarité avec le peuple grec, Rencontres Marx, EELV34, Ensemble!34, PG34, PCF34, Comités Génération.S34, NPA34, UCL34.