Thématique
AU NOM DE LA SAINTE VOITURE !
 
Les habitant.es des rues Rambaud, Desmaze, du boulevard Renouvier et de l’avenue de la Réglisse ont découvert, sur les arbres du quartier et les panneaux, une annonce de la Mairie.
Affichée le 26 novembre au matin, cette circulaire indique que les rues indiquées seront bloquées à différents moments et qu’il est interdit de se garer entre le 26 et le 2 décembre.
Que se passe-t-il donc ?
Tout simplement le tournage d’une publicité pour le nouveau Renault Kangoo !!
Les habitant.es voient ainsi privatiser leur quartier, pendant plusieurs jours, au profit d’une multinationale !
Rajoutons qu’à aucun moment, les habitant.es ont eu connaissance de ce projet. En revanche, elles et ils sont menacé.es de la fourrière si leur voiture reste garée dans ces rues !
En dehors du fait qu’il est injustifiable, et intolérable, de bloquer tout un quartier pour une publicité quelconque, nous pensions que la transition écologique s’imposait et que nous allions sortir du « tout voiture » mais visiblement non.
La municipalité de Montpellier, où pourtant EELV a une place importante, ne s’en soucie guère.
Nous demandons des explications à l’équipe municipale sur deux points : la démocratie et la transition écologique.
- Nous refusons de voir privatiser l’espace public au profit d’entreprises, notre ville n’est pas une marchandise ;
- Nous dénonçons cette façon de traiter les habitant.es en ne leur accordant aucune information et en ne leur demandant en rien leur avis sur ce qui peut se passer dans leur quartier ;
- Doit-on considérer cette décision comme l’apport de la Mairie de Montpellier à la transition écologique ?
Nous ne considérons pas cette initiative comme anecdotique, elle est pour nous chargée de sens. Nous demandons à l’équipe municipale de s’en expliquer.
 
Signataires : Ensemble ! 34, ATTAC, Montpellier Décroissance, Greenpeace Montpellier...