Nous avons interviewé JC Carcenac, auteur du documentaire «Terre ou Béton ?»

24 minutes pour comprendre les enjeux politiques et écologiques et le combat du collectif Oxygène pour la préservation de terres agricoles au nord de Montpellier, contre le projet Oxylane/Décathlon.

Capture.PNG
 
Cliquez sur l'image

 

Depuis quand ce collectif se bat-il contre ce projet Oxylane/Décathlon à Saint Clément de Rivière ?

Le Collectif Oxygène regroupe des associations environnementales et des individus qui luttent contre le projet Oxylane depuis 2014.

Le collectif a donc, depuis 4 ans, réussi à bloquer la construction d'un nouveau Centre commercial à 1 km de Trifontaine . Un projet inutile, car il y a suffisamment de centre commerciaux en périphérie de Montpellier et un projet destructeur d'espaces naturels et agricoles.

Par de multiples initiatives, recours judiciaires, pétition, réunions d'informations et mobilisations sur le terrain, le collectif, (même si c'est le pot de terre contre le pot de fer ) a tenu en échec une redoutable coalition d'intérêts: la multinationale Décathlon et la mairie de St Clément qui très endettée, soutient le projet.

 

Pourquoi sortir cette vidéo maintenant ?

Nous sommes à un tournant de la lutte. Depuis quelque temps on constate une prise de conscience d'une partie de la population et de certains élus concernant la préservation des terres agricoles.

Si l'on veut nourrir une population urbaine croissante avec des produits locaux ( et bio si possible) il faut préserver les terres fertiles qui disparaissent sous l'effet d'une urbanisation mal contrôlée.  D'autre part le modèle des grandes surfaces en périphérie , qui obligent à prendre la voiture, et qui détruisent les petits commerces de proximité, ce modèle est aujourd'hui en déclin et fortement remis en cause. Le projet Oxylane est donc à contre courant. D'autre part un jugement du tribunal administratif de Montpellier ( janvier 2018) a invalidé partiellement le permis d'aménager d'Oxylane. C'est une victoire, certes provisoire, car Décathlon va déposer un nouveau permis tenant compte des déficiences relevées par le tribunal concernant la non préservation des espèces protégées; donc rien n'est joué mais c'est un encouragement à accentuer notre pression, d'autant plus qu'un projet similaire à Saint Jean de Bray, vient d'être définitivement invalidé et donc abandonné par Décathlon. 

 

Y a-t-il un lien entre ce combat et celui contre l'aéroport de Notre Dame Des Landes ?

Il s'agit aussi d'une Zone à Défendre non ? Et un projet inutile sur une zone à vocation agricole. La différence c'est qu'il s'agit d'un terrain qui appartient à un propriétaire privé et qu'il est difficilement envisageable de l'occuper ...

 

Que pourrait faire la métropole de Montpellier contre ce grand projet inutile ?

Le problème c'est que ce terrain est en limite de la Métropole, mais sur la communauté de communes du Grand Pic St loup. Donc officiellement la métropole ne décide rien ; par contre le département est concerné. Il ne commencera pas les travaux de voirie tant que les recours juridiques sont en cours. Et justement le collectif vient de déposer un nouveau recours concernant la loi sur l'eau, avec les risques d'inondations et les bassins de rétention insuffisants.

Mais ces recours coûtent cher, il est donc bienvenu d'aider financièrement le collectif.

Si la Métropole en tant que telle est hors jeu, les élu-e-s individuellement peuvent se prononcer publiquement. un certain nombre l'ont fait ( Revol, Delafosse, Touzart ...) et nous demandons aux autres de le faire. Qu'ils se mouillent un peu !    

 

Quel contre -projet pourrait être proposé ?

Nous avons fait faire des études concernant le terrain des fontanelles. Il est déjà cultivé et il est tout à fait envisageable de développer des cultures maraichères, fruitières ou céréalières... De jeunes agriculteurs cherchent des terres, et nous avons des contacts avec eux. Mais la Mairie de Saint clément  a déclassé cette zone agricole pour la rendre constructible aux entreprises commerciales.

A l'occasion de la révision du PLU qui est en cours, il suffirait que le conseil municipal revienne à la vocation première de ce terrain et tout serait réglé. Le Maire de St Clément vient de démissionner pour d'obscures raisons. C'est l'occasion donnée au nouveau Maire qui va être désigné de faire preuve de sagesse et d'intelligence en préservant ces terrains pour le bien être de tous.

 

Lien vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=5yAd-r_pzns

et aussi

 

flash /ZAD du 2 décembre :

 

Artistes contre oxylane

 

Des terres pas d’hypers

 

Non à oxylane

 

Décathlon touche pas à la terre