Blockbuster saurélien à Montpellier

Un escadron de gendarmes mobiles, la crème de nos forces anti-émeute, un canon à eau, des tirs de flash-balls, des lacrymos en pagaille, notre chère police municipale et, cerise sur le gâteau, un centre de crise à la Préf ', et bien-sûr le maire, tenu au courant minute par minute…

masques.jpg
 

Tout cela pour un carnaval de 50 gueux, dont dix seulement vraiment excités.

Notre maire à la gare aux quatre trains a mobilisé toutes les forces de l'ordre pour faire plaisir à son électorat du centre-ville et se faire passer pour l'homme qui terrorise les bandes carnavalesques du Clapas. Mais il joue avec le feu car il a peut être créer un rendez vous annuel, ouvrant des perspectives de fête transgressive pour la jeunesse de Montpellier.

Bravo monsieur le Maire il ne vous reste plus maintenant qu'à faire sauter la légion sur Cournonterral et ses Pailhasses !