Réunion publique avec Myriam Martin

Ensemble ! 34 organisait le mercredi 24 janvier 2018 une réunion publique avec Myriam Martin pour un bilan d'étape de son mandat. Myriam, pour rappel, est conseillère régionale d'Occitanie, présidente de la commission Education du Conseil régional et vice-présidente de la commission formation professionnelle et emploi. Elle est par ailleurs porte-parole d'Ensemble ! et militante de la France Insoumise.

MMARTIN.PNG
 

 Myriam a été élue en décembre 2015 sur la liste unitaire "Nouveau Monde En Commun" (NMEC) qui réunissait Ensemble !, PCF, PG, NGS, EELV, Parti Occitan... Cette liste a dépassé les 10 % sur la Région (13 % sur Montpellier), étant la seule liste en France à gauche du PS réussissant un tel score. Au second tour, une alliance technique avec le PS a permis de faire barrage au FN et d'obtenir 26 élu.es (désormais 25 suite à l'élection d'une membre du groupe comme députée.).

La question de la situation de ce groupe a été abordée mais n'a pas été l'essentiel de la discussion. En effet, si l'avenir du groupe et les questions politiques que cela porte, sont essentielles pour l'avenir de la gauche, Myriam a souhaité centrer son intervention sur le concret.

Sur l'attitude du PCF et d'EELV, nous vous renvoyons au communiqué des élu.es du NMEC (http://www.resistons.net/index.php?post/2018/01/22/D%C3%A9claration-de-plusieurs-conseillers-r%C3%A9gionaux-d-occitanie.) et à l'article avec vidéo sur lemouvement.info : https://lemouvement.info/2018/01/25/quand-lambition-tue-le-mieux-vivre-ensemble/

La discussion a essentiellement porté sur les réalisations concrètes du groupe et en particulier de Myriam :

- Sur les questions d'éducation : interventions pour que les lycées privés ne touchent que ce que la loi prévoit, interventions (et victoire !) pour obtenir la gratuité des manuels et du matériel pour les élèves des lycées généraux, technologiques et professionnels, interventions sur le transport scolaire...

- Sur les questions de formation professionnelle et d'emploi : interventions pour défendre les lycées professionnels, interventions pour bloquer des subventions au grand patronat...

- Sur les questions d'agriculture : interventions pour aider les agriculteurs bios et pour permettre la généralisation du bio dans la restauration scolaire.

Ce ne sont là que quelques exemples (retrouvez l'essentiel du débat en vidéo bientôt) qui montrent que l'on peut agir concrètement dans cette instance sans être le vassal du PS.

 De fait, Myriam n'a pas voté le budget par exemple car, même s'il comporte des avancées (sur les manuels, la restauration bio...), il y a aussi des politiques régionales qui posent problème. Par exemple, la Région a décidé d'imposer une augmentation du temps de travail des agents de la Région (de l'administration et des lycées), ce qui est une régression sociale inadmissible, a fortiori pour une région se disant de gauche.

Myriam continuera à rendre compte régulièrement se son mandat.

 

Voir aussi :  Interview de Myriam Martin par lemouvement.info

 

24janvierMyriamMartin.jpg