Au tribunal : Des terres ou du béton ?

Décathlon a le projet de construire un nouveau complexe commercial -Oxylane- aux portes de Montpellier, en bordure de la route de Ganges, sur 24 ha d'espaces naturels et cultivés.
Depuis plus de 3 ans Le collectif  " Oxygène" se bat contre un projet inutile et destructeur de l'environnement et des terres agricoles.
 

20171214_104538.jpg
 

Le Collectif Oxygène s'appuie sur la mobilisation citoyenne mais également sur des recours juridiques

 

 

Les recours juridiques :

Le jeudi 14 décembre 2017 le tribunal administratif de Montpellier était saisi par l'association "Non au béton" et "SOS Lez environnement" d'un recours contre le "permis d'aménager". Ce permis a été accordé par la municipalité de St Clément, favorable au projet (essentiellement pour des raisons financières).

Le jugement a été mis en délibéré. Il est difficile de savoir ce que va décider le tribunal. Le rapporteur public a émis un avis mitigé, semblant refuser en grande partie les arguments avancés mais reconnaissant que l'étude d'impact notamment, avait été insuffisante. Il est donc possible que Décathlon soit amené à revoir sa copie en ce qui concerne la protection d'espèces menacées par les 120.000 m² de béton.

 

Ces recours, en tout cas, ont empêché jusqu'à présent le démarrage des travaux. Le terrain qui appartient à une riche famille n'est toujours pas vendu et le département ne fera pas les travaux de voirie tant que les recours n'ont pas été épuisés (un autre recours concernant la loi sur l'eau est également possible).

Ce temps gagné est essentiel pour développer la mobilisation, convaincre une partie de la population sceptique ou résignée que rien n'est encore joué.

 

Nous constatons une prise de conscience croissante !

Oui de plus en plus d'élus, de maires de villes de taille diverses, s'alarment du déclin des centres villes et des commerces de proximité.

Ces complexes commerciaux en périphérie  des villes, qui nécessitent l'usage de véhicules personnels et polluants (merci le CO2 produit !) ne sont plus l'avenir. Une grande enquête récente (publiée par le journal  Le Monde) révèle que  les centres commerciaux de périphérie ont un taux de vacance de 12%  (en 2012 : 3,8%). Ils vont donc laisser des friches commerciales bétonnées, inutilisables pour longtemps.

Le député de LREM Patrick Vignal (élu de la 9° circonscription de l'Hérault) a d'ailleurs lancé l'idée  d'un moratoire  concernant la construction de nouveaux centres commerciaux.

Oui ce moratoire est nécessaire !

Non seulement il faut préserver les petits commerces de centre ville, mais nous avons besoin des terres agricoles, notamment autour des grandes villes. L'avenir est là, dans une agriculture de proximité et de qualité, alors que nombre de jeunes cherchent à s'installer et ne trouvent pas de terres.

Evidemment les propriétaires privés préfèrent vendre leur terrain constructible 100 fois plus cher que la terre agricole. C'est là que les élus ont une responsabilité considérable. Quand la municipalité de St Clément de Rivière a modifié le Plan d'Occupation des Sols, transformant un espace naturel et agricole, les 24 ha des Fontanelles, en zone constructible, elle a commis un crime environnemental. Et cela parce qu'elle est  fortement endettée (malgré le centre commercial Trifontaine à 2km des Fontanelles !) notamment à cause de son refus de respecter la loi SRU qui impose 25% de logements sociaux (le taux à St Clément avoisine le 0% !)

 

Il est donc essentiel de soutenir la lutte du Collectif Oxygène. Consultez le  site http://collectif-oxygene.fr/ , signez la pétition lien , faites un don (car les recours juridiques coûtent cher) demande_contrib_financiere_petition_sympathisants.doc , participez à toutes les mobilisations à venir (consultez notre agenda).

 

Jean-Claude Carcenac

 

Les échos du 14 décembre dans la presse :

Midi Libre :   Le village Decathlon menacé d'annulation à Saint-Clément-de-Rivière

http://www.midilibre.fr/2017/12/14/herault-le-village-decathlon-menace-d-annulation-a-saint-clement-de-riviere,1603142.php

La Gazette:    Tribunal : un rassemblement pour dire "non" au projet de village Décathlon

http://www.lagazettedemontpellier.fr/17320/tribunal-un-rassemblement-pour-dire-non-au-projet-de-village-decathlon.html

France 3 JT :  reportage situé entre 12.30 à 14.42 du début du journal, avec interviews  dans l'ordre Jean-Michel Hélary president de SOS Lez Environnement,  Benoist Busson avocat de SOS Lez Environnement, Guillaume Sarthe représentant de Décathlon Languedoc Roussillon

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/emissions/jt-1920-languedoc-roussillon

 

 

Voici une petite vidéo de la flash /ZAD du 2 décembre

https://youtu.be/sjmRHTYq5is

 

On peut voir /revoir aussi :

 

Artistes contre oxylane

 

Des terres pas d’hypers

 

Non à oxylane

 

Décathlon touche pas à la terre

 

 

Nos articles précédents :

 

Contre le projet de zone commerciale Décathlon / Oxylane à Saint-Clément-de-Rivière

Stop au bétonnage des terres agricoles

Montpellier 11 juin, convergence des luttes autour de la marche contre Oxylane/décathlon

Grande mobilisation samedi 11 juin : des terres pas d'hypers!

Les terres agricoles menacées, la parole est à Vincent Nourigat…

Oxygène contre Oxylane. Opération « Fixons le paysage » réussie !

Contre l'implantation du village Oxylane à St Clément de Rivière

Contre Oxylane, la lutte continue

Oxylane : mobilisons nous le samedi 28 mars

Rassemblement contre le projet Oxylane/décathlon : une réussite.

20171214_104518.jpg
 
20171214_104546.jpg
 
20171214_104614.jpg
 
20171214_104656.jpg
 
20171214_104732.jpg
 
20171214_104739.jpg