Liberté d'expression menacée face à une secte d'extrême droite à la Salvetat sur Agout

Depuis plusieurs mois, un groupe sectaire d'extrème droite s'est installé à la Salvetat sur Agout, avec une certaine bienveillance de la part de la municipalité.  Des menaces pèsent sur la liberté d'expression des personnes qui s'y opposent. Un article du Panache Salvetois fait le point. 

Nous reproduissons ci-dessous un article du Panache Salvetois.  

Liberté d’expression : Menaces à la Salvetat

 PAR  LE

Décidément, le groupe ultra-nationaliste  installé à la Salvetat sur Agout, a une notion bien particulière de la Liberté d’expression.  Mes articles sur la secte dite des Brigandes ayant particulièrement déplu au néo-nazi Joël Labruyère, le gourou m’a donc envoyé  pour la troisième fois ses sbires, ses Sections d’Assaut devrais-je dire, afin que je cesse  toutes rédactions à leur encontre sur la lettre panache salvetois.
Ma Liberté d’expression : mes mots contre leurs maux !
Injures et menaces de violence contre ma personne fusèrent donc  mardi 7 novembre 2017 entre 10h00 et 10h15  sur la place du village, devant le monument aux morts si je persistais à les dénoncer  comme  des suprémacistes blancs homophobes, anti-sémites, islamophobes, brefs des néo-nazi racistes.
Un premier signalement avait été fait le 19 juillet 2017 par Lettre recommandé avec accusé de réception que j’avais adressé au Procureur de la République  de Béziers
Le racisme, n’étant pas une opinion mais un délit, il relève de ma Liberté d’expression de ne pas me soumettre à leur diktat surtout  sous la menace du Duce Labruyère;   je persiste donc à les dénoncer ainsi. Tiens donc !
C’est donc tout naturellement que je déposais plainte pour injures, et menaces physique contre ma personne si je n’obtempérais pas :

En-tête du dépôt de plainte

Liberté d’expression : Se défendre et  Résister  !

Liberté d’expression pour  la recherche de la Vérité contre la propagande des suprémacistes installés à la Salvetat sur Agout. Propagande aboutissant à la fabrication du consentement, par certains autistes ,  aux délires conspirationnistes  émis  par radio-brigande depuis la base de survie du Gazel à la Salvetat sur Agout par Labruyère et ses nervis.
 

 

Joël Labruyère

Joël Labruyère Face

Joël Labruyère le directeur artistique de Barka production producteur des « Brigandes » et « des Salvetoises ».

  • Gourou illuminé d’un soit-disant  royaume elfique promettant la vie éternelle à ses adeptes.
  • Chef de clan  appliquant la thèse « du grand remplacement » sur la base  de survie lieu dit du Gazel, commune de la Salvetat sur Agout, base d’entraînement  de sa section d’assaut.
  • Auteur-compositeur raté et détraqué appelant au meurtre du Pape François  dans le clip « Bergoglio »,  ce « déviant obsessionnel »  chante en permanence des appels à la haine raciale.

Lire la suite ici