Béziers : Non à la « parkinisation » de la place du 14 juillet !

Voici reproduit ci-dessous un article sorti dans la rubrique « A chaud » du journal d’opposition biterrois n°17 : « En vie à Béziers».

Appel à manifester le vendredi 17 mars à 17 h 30 par des riverains de la place.

place14juilletV.jpg
 

Il y a un lieu vide mais habité à Béziers, un lieu habité par les riverains, les passants, les étudiants, les anciens, les mamans avec ou sans foulards, les poussettes, les vélos, les rollers, les jeux de ballons, les SDF . . . de temps en temps y pousse un marché, une nuit debout, un cirque. Ce ballet du quotidien se déroule sous la présence tutélaire de la statue de Jean Moulin. En bordure, en fond d'alignement la médiathèque A. Malraux (autre figure tutélaire) porte le joli surnom de MAM. Quand ils ont trop couru les enfants viennent lire à l'intérieur. Cette alchimie usitée entre le dedans et le dehors, ferait rêver n'importe quel édile un minimum attentif à sa ville. En bordure aussi mais du côté opposé des jeux d'enfants qui sont investis bien sûr. Rien sous les mandatures Couderc ne prédestinait ce lieu désert et battu par les vents à être investi.Ce lieu, et c'est sa magie, a été habité par l'usage, c'est ce qui en fait sa force et sa légitimité. Il faut être aveugle et sourd pour ne pas voir et ne pas entendre que là, bat le cœur d'une ville et se pratique quotidiennement le vivre ensemble. Si le vivre ensemble ne se décrète pas il s'entretient et se protège. Le maire de Béziers pense lui que le vivre ensemble est impossible c'est sans doute pour cela qu'il veut transformer la place du 14 juillet en parking de 300 places, parking qui annulerait bien sûr toute la vie sociale construite en ce lieu. Si cette décision devenait effective et définitive le maire de Béziers réussirait ce tour de force d'échanger 300 places de parking jugées inesthétiques sous ses fenêtres place de la citadelle. Si cette décision devenait effective et définitive elle rallongerait la liste de ceux qui pensent que les places ne doivent pas être occupées.
A l'inverse nous invitons tous ceux et celles qui pensent qu'une place est un lieu de vie, d'échange, de vivre ensemble à se joindre à la manifestation organisée par des riverains et des parents d'élèves des écoles du quartier :
Vendredi 17 mars à 17 h 30 place du 14 juillet à Béziers.
(Les repas tirés du sac sont les bienvenus)

Lien : Non à la "parkinisation" de la place du 14 juillet !

 

Lien vers le journal en entier :  http://www.envieabeziers.info/