Langue
French
Classe icône
Occitanie

Sortie du premier « 4 pages » de Visa34 (Vigilance et initiatives syndicales antifascistes) sur la gestion de Béziers par le maire d'extrême droite Robert Ménard (les impôts locaux, la police municipale et le personnel de la mairie).

Samedi se tenait à Montpellier plusieurs manifestations. Le collectif Migrants Bienvenue manifestait du Plan Cabanes au Peyrou ( voir article), BDS se solidarisait avec Gaza et, enfin, la Coordination Nationale des Luttes ( étudiant-es) avait donné rendez-vous au Peyrou.

 Rassemblement de soutien aux étudiant-es interpellé-es arbitrairement et violemment lors de la manifestation contre le plan étudiant et son monde du 14 avril. A 18h devant le commissariat de police au 206 rue du comte de Melgueil. 

La Ligue des Droits de l'Homme 34 dénonce l'interpellation de près de 40 personnes en fin de manifestation le 14 avril 2018 à Montpellier à 18h30.

Ci-dessous l'article de Midi-Libre et un bel exemple de démocratie dans nos écoles.

En tant qu'elu-e-s régionaux-ale nous avions été profondément choqué-e-s de l'agression qu'avait subi les étudiants pacifiques de l'université de droit par un groupe de nervis, soutenu par le doyen de l'université. Nous avions manifesté notre soutien aux etudiant-e-s victimes de ces violences et à tous ceux et toutes celles qui se battent contre la sélection à l'université.

Ce vendredi 30 mars, les étudiant-es de Montpellier réclamaient justice. Plusieurs centaines d’étudiant-es et leurs soutiens (500 selon la préfecture) se sont rassemblé-es puis sont parti-es en manifestation de la faculté de Droit vers le boulevard du jeu de Paume pour s'arrêter sur la place de la Comédie.

Malgré les violences et les calomnies, plus de 2000 personnes ce matin en l'AG à l'université Paul Valéry de Montpellier

L'amphi A de la fac de droit avait été occupé suite à la manifestation du 22 mars. Dans la nuit, des hommes cagoulés et armés de batons ont agressé les étudiants.

Près de 8 000 personnes ont défilé ce jeudi matin 22 mars à Montpellier au départ du Peyrou.
Cliquez pour lire notre article et voir le reportage photos :

Moins d’heures pour les élèves ! Voici un exemple des moyens alloués à la rentrée 2018 aux établissements de l’Hérault :