Pas de trêve hivernale du côté du Préfet ! Le préfet continue de semer la peur parmi les plus précaires.
Mercredi 17 novembre à 8h du matin la police a expulsé le squat de La Valsière (Grabels).
Plus de 20 personnes dont des enfants en bas âge, se sont retrouvées à la rue et 3 adultes ont été embarqués par la PAF et sont placés en rétention administrative.
Les huissiers présents sur place ont notifié le recours à la force publique à la demande du propriétaire.
Encore une fois on assiste à une opération inhumaine laissant des populations fragiles sans solution d’hébergement.
Pourtant des propositions alternatives sont nécessaires en cas d’expulsion.
La question du mal logement s’invite de nouveau.
Plus que jamais mobilisons-nous pour obtenir :
-l’arrêt des expulsions
-le relogement immédiat avec un logement durable pour toutes et tous
-la levée de la rétention administrative.


Le Collectif Bidonville 34 (ATD Quart Monde Montpellier, CIMADE Montpellier, Ensemble 34, La Carmagnole, LDH Montpellier, NPA 34, PG 34, EELV Montpellier, Solidaires
34, UCL Montpellier...).


Mercredi 17 novembre