Le L.I.E.N. quésaco ? C'est un projet des années 80, dont le but affiché est de réduire les embouteillages des migrations pendulaires au nord de Montpellier.

 

Aujourd’hui, il manque 8km de routes pour le boucler. Alors, pourquoi pas ?

 

Ce qui est montré ici, c’est qu’il ne s’agit pas juste de « finir ces 8 km de route » (100 millions d’euros, quand même !), qu’ils ne règleront pas le problème des embouteillages, sont un non-sens écologique écologique, et surtout, que ces 8 km sont la tête de pont de :

 

- l’ urbanisation accrue du nord de Montpellier, avec poursuite de l’étalement urbain, de nombreux projets immobiliers et la destruction de terres agricoles

 

- l’achèvement d’un réseau routier international nécessaire à l’accélération des échanges de marchandises par la route, réclamé par les lobbies routiers (volet « camions »)

 

- l’accentuation des effets de la métropolisation : Hypertrophie des métropoles, menace écologique, désertification des territoires ruraux, anémie des petites villes et naufrage de la démocratie.

 

Et oui, il y a tout ça dans ces 8km de route !...

Exposé sur le L.I.E.N version pdf