Du 6 au 10 octobre, grâce au partenariat de plus de 60 organisations, Montpellier a vécu un contre sommet, mettant au centre de son action, le soutien aux migrant·e·s, la solidarité et l’égalité entre les peuples, la fin du franc CFA et de la présence militaire en Afrique, l’annulation de la dette…

Un réseau d’associations ne pouvait accepter qu’un sommet Afrique France puisse se tenir à Montpellier avec la seule parole de Macron et de ses ministres dans la continuité de la Françafrique et du néocolonialisme.

Aussi, du 6 au 10 octobre, loin du ballet officiel d'un sommet aux participants triés sur le volet, une dizaine de conférences, débats et manifestations se sont succédé. Autour de 400 personnes ont participé à ces différentes initiatives. Au point que nous avons dû refuser du monde à chacun de nos débats. Cependant, ceux-ci sont accessibles en ligne sur la chaîne de la Carmagnole, ainsi que sur le site de Survie.

Tous ces débats ont connu un réel succès.

LIRE LA SUITE EN CLIQUANT SUR CE LIEN...