Une expulsion illégale,
une évacuation inhumaine,
une municipalité coupablement muette.

 

Ce mercredi 8 septembre à 6 heures du matin, malgré nos interpellations de la Préfecture et de son nouveau Préfet, malgré nos demandes faites à M. Delafosse maire de Montpellier et à sa municipalité, propriétaire des lieux, pour qu'ils arrêtent le processus d'expulsion, malgré la présence aux aurores de militant.e.s d'associations qui suivent ce camp et ses habitant.e.s depuis longtemps...les huissiers et les forces de l'ordre sont venus évacuer et détruire le camps du Zénith 2.

 

Bilan : une centaine de personnes expulsés, ressortissants communautaires, travailleurs pauvres et familles avec des enfants en pleine rentrée scolaire.

Et pas de relogement digne.

 

Nos condamnons cette expulsion illégale qui s'est faite sans demande du propriétaire, en l'occurrence la municipalité de Montpellier : le préfet ne peut se substituer à la commune comme l'a rappelé le Procureur de la République dans sa réponse à la saisine associative, rappelant le protocole d'expulsion.

 

Nous dénonçons l'attitude passive et de ce fait coupable de la municipalité de Montpellier, propriétaire des lieux, qui n'a rien fait pour stopper cette évacuation inhumaine du camp de Zénith 2.

 

Oui il n'est pas souhaitable que des gens vivent dans des bidonvilles, oui c'est une situation qui n'est pas acceptable et évidemment il faut agir pour que des solutions de logement décent en tout sécurité, soient proposées à toutes et tous. Mais c'est par le dialogue, un travail de terrain comme font, depuis des années, les associations en charge de ces questions, en lien avec les collectivités locales que cela doit se faire.

 

Le Préfet a instauré un autoritarisme hors la loi et la Mairie a fuit ses responsabilités .... Mais tout comme l'accès de tous à un logement décent, le respect de l'Etat de droit, de la loi et des droits des citoyens par les autorités publiques est un enjeux de société sur lequel nous ne pouvons pas rester silencieux.

 

Montpellier, le 08 septembre 2021

 

LDH Montpellier, DAL, Cimade Montpellier, RESF 34, ATTAC Montpellier, Carmagnole, ATD Quart Monde, CGT 34,  Solidaire 34, CNT-ESS 34, UCL, PG 34, Ensemble 34 !, LFI Montpellier, NPA 34