Le ralliement de trois élues régionales d’EELV à la future liste régionale du
Parti Socialiste, auquel s’ajoute celui d’un ancien élu Les Républicains d’Alès,
clarifie la situation en Occitanie.
Est en train de se constituer dans notre Région un bloc mené par la
présidente sortante et qui souhaite poursuivre sa politique libérale et
antiécologique.
Alors que le gouvernement macroniste attaque les droits sociaux, menace les
libertés (loi Sécurité globale) et ne répond pas aux urgences environnementales, il faut réorienter en profondeur les choix politiques régionaux.
Cette situation provoque désespérance et confusion, ce qui nourrit l’abstention et la progression inquiétant de l’extrême-droite.
Par conséquence, La France Insoumise tend à nouveau la main aux militantes et aux militants d’EELV et à toutes celles et tous ceux qui se reconnaissent dans l’Occitanie Populaire, ce bloc d’union des forces populaires avec la mise en place d’un bouclier social et sanitaire, d’une bifurcation écologique et d’une véritable rénovation démocratique.


Nathalie Oziol - Stéphanie Andral - Matthieu Brabant
Référents Hérault pour les élections régionales et départementales