C'est la panique chez RTE-EDF, avec la baisse des températures, la consommation d'électricité est à son maximum, à tel point que le fournisseur d'énergie en appelle aux citoyens pour lui venir en aide... Mais rassurez-vous : esprit civique ou pas, ça se paiera lors de la facturation de rattrapage qu'EDF ne manquera pas de vous envoyer au printemps.

Sûr que le fameux chèque énergie n'y suffira pas, pour rééquilibrer les comptes de la famille...

 

A défaut d'une isolation suffisante et de systèmes de chauffage adaptés, nous n'avons que trois solutions :

 

  • 1) Payer encore et toujours plus...(après l’augmentation des tarifs de l’électricité de 2,4% en février 2020, puis de 1,54% en août, une nouvelle augmentation devrait être annoncée bientôt, entre 1,5 et 2% en janvier 2021
  •  
  • 2) Prendre des douches froides et avoir froid à la maison.
  •  
  • 3) Déménager pour vivre dans un pays chaud  comme la Suède, où les logements  consomment 60 kilowatt par mètre carré et par an (soit 2,6 fois moins que la France)

 

Dans le cas où vous choisiriez la solution 2, n'oubliez pas les gestes barrières, éternuez dans votre coude et pensez à remercier :

 

  • 1) Emmanuel Macron, pro du slogan international (« Make the planet great again », « one planet summit ») et fossoyeur des mesures les plus efficaces de la Convention citoyenne pour le climat dans son pays
  •  
  • 2) Barbara Pompili : ministre de l'écologie et du développement durable, fière d’avoir obtenu l’interdiction de 50% des utilisations du glyphosate pour 2021 (au lieu des 100 % promis par Macron lors de sa campagne)
  •  
  • 3) Mickaël Delafosse, maire de Montpellier et amateur de stade inutile et privé : bitume, béton, et pognon.

 

PS: comme je ne parle pas le suédois, pas de solution 3,  comme je n’ai pas les moyens, j’enfile un pull et je vais chauffer la rue à mes frais....

Ange Valnet