Communiqué de presse d’Ensemble ! 34 suite au 2nd tour des élections municipales à Montpellier

 

Tout comme au 1er tour, l'abstention indique la crise de la 5ème République et de son système électoral antidémocratique.

La Droite battue

Les candidats Macron-compatibles, Saurel et Altrad, sont les perdants de cette élection municipale. Nous ne pouvons que nous en féliciter. Tout ce qui affaiblit le camp libéral de la régression sociale est positif.

Nous Sommes, Ollier, Gaillard : le désaveu du peuple !

Nous avions senti la colère contre Saurel, c'est pourquoi nous nous sommes engagés dans la construction d'une liste rassemblant la gauche antilibérale et les écologistes avec pour objectif de gagner la ville. Mais certains refusant tout accord au premier tour se sont, pour le deuxième tour, jetés dans les bras du milliardaire aux pratiques esclavagistes Altrad. Nous Sommes, Ollier et Gaillard sont tombés dans un populisme sans limite ressemblant fortement au Mouvement 5 Etoiles italien. L'élection vient de se tenir et l'heure des bilans arrive : où sont passés les 27% revendiqués par le trio "GOD" ? En tout cas pas sur la liste Altrad. Comme quoi, celles et ceux qui avec arrogance prétendaient " fédérer le peuple" reçoivent ce soir un clair désaveu de la part du peuple et de leurs électeurs du premier tour. Sachant qu'Altrad a fait 13,6% une part infime des 27% ont voté Altrad. Le rejet de cette alliance est clair !

M. Delafosse vainqueur, le changement ne se fera pas sans notre mobilisation

La droite battue ne suppose pas automatiquement l'heure venue du changement. Le PS nous a habitué à des alternances molles et à une adaptation au social libéralisme, c'est pourquoi notre engagement collectif pour une rupture sociale et écologique est impératif. Nous serons là pour lui rappeler ses engagements positifs comme le bouclier social, les transports gratuits et porter l'exigence de démocratie avec la mise en place de référendums...

La situation locale va être percutée par la crise sanitaire et économique historique ouverte par le Covid. Le gouvernement Macron et le Medef entendent se lancer à nouveau contre nos droits sociaux et nos libertés.

Une nouvelle période politique vient de s'ouvrir. Des signes très encourageants existent, comme l'Appel des 18 " Plus jamais ça » et leurs 34 mesures fédératrices pour « le monde d'après" ou encore les "mardis de la colère" avec le nouveau rendez vous de ce mardi 30 juin à 10H au CHU Lapeyronie -ADV. « L’appel des 34 » rassemblement à ce jour 200 signataires, est aussi un signe d’avenir. Retrouvons-nous ensemble, pour changer notre ville, résister et gagner de nouveaux droits. Les militantes et militants d’Ensemble ! 34 seront de ces combats.

 

Ensemble ! 34
mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire
www.resistons.net/