Face aux crises sanitaires, écologiques et économiques, vite une ville Solidaire, Ecologique et Démocratique !

La crise sanitaire que nous traversons dans notre pays est sans précédent depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Cette crise peut, on le voit avec les chutes des différentes bourses, la baisse de l’activité... de ces derniers jours, déboucher sur une crise économique forte. Une crise très grave dont les premières victimes sont et seront les plus fragiles socialement et physiquement, notamment nos anciens.

Nous ne pouvons laisser faire !

Face à ce type de crises qui a de fortes probabilités de revenir et peut-être de plus en plus fort, de différentes dimensions (sanitaire, écologique, économique...) nous devons nous organiser, construire des solidarités dans nos villes, dans nos métropoles et sur l'ensemble du territoire. Le programme que propose notre liste "Rassemblement des Écologistes et de la Gauche" menée par Clothilde Ollier va dans ce sens car elle veut :

- redéfinir nos quartiers pour en faire des quartier-village où l'on se connaît, où les solidarités intergénérationnelles peuvent se développer. Les quartiers doivent être les espaces où se dessinent concrètement les solidarités, l'entre-aide

- créer des maisons de santé avec des médecins, des infirmiers, du personnel médical employé directement par la municipalité et la métropole. Ces maisons de Santé, publique permettront de soutenir les hôpitaux que les politiques de Macron et des gouvernements précédents ont affaibli dramatiquement. Elles permettront la mise en place d'un service public municipal de visite à domicile afin d'éviter l'engorgement des urgences avec les risques sanitaires que cela comporte dans une situation de pandémie. Les visites médicales à domicile sont un réel besoin social notamment pour nos aînés.

-créer des épiceries solidaires pour fournir dans les différents quartiers les produits de premières nécessités, des produits locaux notamment des fruits, des légumes, des céréales, de la farine... issu de l'agriculture et de l'économie locales. Ces épiceries serviront de relais d'approvisionnement pour la population pour minimiser les tensions et faciliter l'accès à ces produits vitaux.

- développer la Régie Publique de l'Eau, avec notamment la municipalisation de l'assainissement. Cette régie est un outil important de nos collectivités aux crises. Elle nous permet d'être maître de la politique de l'eau et d'assurer une gestion écologique, socialement juste de ce bien commun vital.

- créer une Régie Publique de l’Énergie de production et de distribution d’énergie thermique et électrique à partir d'énergie renouvelable. Cette régie permettra non seulement de mener une politique écologiquement et socialement juste sur le plan de l'énergie mais aussi, par le développement des énergies renouvelable, de participer à la lutte contre le réchauffement climatique. Elle sera aussi un outil pour nos collectivités afin de faire face aux crises et de rendre plus stable et sécurisé le réseau d'approvisionnement en énergie.

Pour une ville solidaire, une ville résiliente face aux crises multiples qui se profilent avec le réchauffement climatique, regroupons nos votes sur la liste du "Rassemblement des écologistes et de la gauche", votons Clothilde Ollier ce dimanche 15 mars. La seule liste capable de qualifier l'écologie et la solidarité au second tour !