M. Moustapha Gueye est professeur contractuel de Sciences Physiques dans les collèges Gérard Philip et Arthur Rimbaud de Montpellier. Il enseignait l'année dernière au collège de Pérols.
 
 
En manque d'enseignants titulaires, le rectorat a de nouveau fait appel à lui début septembre (après qu'il ait été inspecté l'année précédente au collège de Pérols).
 
Mais, considérant que le métier de professeur n'est pas accessible aux ressortissants sénégalais, le 14 septembre, la préfecture de l'Hérault a décidé de lui retirer le titre de séjour qu'il possédait (une carte de séjour de 4 ans allant jusqu'en décembre 2020) et de le contraindre à quitter le territoire français avant un mois.
 
Malgré la mobilisation de ses collègues et l'action syndicale auprès du rectorat et de la préfecture M. Moustapha Gueye n'a toujours pas retrouvé ses droits, au mieux aurait-il un "titre de séjour de travailleur temporaire" jusqu'au 31 août pour finir sa mission d'enseignant.
 
Quand bien même cette décision serait réelle, cela nous semble inacceptable pour au moins trois raisons :
 
1) avant l'OQTF (obligation de quitter le territoire français), Moustapha possédait une carte de séjour allant jusqu'en décembre 2020. C'est donc une régression en terme de droits par rapport à sa situation antérieure.
 
2) Cette carte de séjour lui ouvrait les droits à la mise en œuvre d'une procédure de naturalisation, procédure qu'il avait entamée et dont toutes les démarches se retrouvent annulées du fait de la non restitution de son titre de séjour originel.
 
3) plus grave : lorsque son contrat prendra fin, plus rien ne protégera Moustapha, ni titre de séjour, ni contrat (car le rectorat ne pourra pas lui signer un  nouveau contrat avant le 31 août...ni après car il n'aura plus de titre de séjour !!!)
 

Aussi, pour soutenir cet enseignant et obtenir la restitution de ses droits, Ensemble! 34 appelle à participer aux rassemblements qui auront lieu le lundi 14/10 sur Montpellier

 

8h devant les collèges Gérard Philipe et Arthur Rimbaud de Montpellier

10h devant la Préfecture, place du marché aux fleurs

 

Ensemble!34 réaffirme sa position de voir régulariser tous les sans papiers et réclame la généralisation des cartes de séjour de 10 ans.

 

Pour plus informations sur la situation de Moustapha Gueye:

Midi Libre : https://www.midilibre.fr/2019/10/08/montpellier-alors-que-le-rectorat-lembauche-la-prefecture-le-renvoie-au-senegal,8465162.php