Ce vendredi 5 juillet était présenté à la presse un appel pour la co-construction d’une liste de confluences, pour une alternative sociale, écologique et démocratique.

Cet appel a été impulsé et soutenu par les insoumis.e.s de Montpellier. Muriel Ressiguier, député de Montpellier a d’ailleurs introduit la conférence de presse.

Il est soutenu par un grand nombre de militant-e-s, d’habitant-e-s de Montpellier venant de mouvements écologistes, sociaux, Gilets Jaunes, … des différents quartiers de Montpellier, d’origine sociale très diverse comme le montre la liste des 100 premiers signataires.

Point de hasard donc si c’est Hélène Raux, militante altermondialiste, qui a présenté cet appel aux journalistes présents.

Cet appel soutenu par une grande partie du monde militant de Montpellier dont l’une des principales forces politiques de Montpellier montre qu’il existe une volonté forte de lutter contre l’éparpillement des forces sociales, écologiques et citoyennes pour ces prochaines municipales.

C’est un appel pour ouvrir le dialogue entre ces différentes forces, un appel pour amorcer la co-construction d’une liste de confluences de ces forces en question, afin de gagner à Montpellier et co-construire une alternative sociale, écologique et démocratique pour répondre aux enjeux de l’heure.

Une précision importante, cet appel porte l’exigence d’une liste de confluences et propose une méthode mais ce n’est pas LE « texte fondateur » de la liste qui reste à co-construire. Ce texte reste à écrire avec toutes celles et tous ceux qui, partageant cette démarche, participeront à cette dynamique de confluences. Il en est de même pour le nom de la liste, bien-sûr.

Ensemble! Montpellier soutient bien évidemment cette démarche et mettra toutes ses forces à disposition pour qu’une telle liste existe.

Les informations sur cette liste en ligne : http://www.resistons.net/index.php/node/7277

Ensemble! Montpellier