Le maire de Montpellier s'est lancé depuis peu dans une campagne en faveur de la végétalisation de la ville...

On pourrait donc être en droit de se dire que cet homme a enfin compris l’intérêt de mettre des végétaux au sein de la cité ( lutte contre le phénomène des îlots de chaleur , biodiversité préservation et développement des couloirs verts dans la ville...).
Quand on sait combien peut coûter le recouvrement d'une rame de tramway...
 
tram Mtp

 

... on se dit que le maire va mettre le paquet et, au détour d'un trottoir on trouve ça...
 
 
 po de fleur..

 

 
 
Puis on apprend que sur cette prairie sauvage située entre les quartiers hyper urbanisés, Sabines et Croix d'Argent (appartenant à la ville...) la municipalité ignore la proposition de création d'un potager collectif  pour la réserver à un projet de 380 logements... On est alors en droit de se dire que le Monsieur le Maire  se fiche un peu de nous...
 
Plutôt que dépenser l'argent public dans des campagnes vides et sans fondement Philippe Saurel serait bien inspiré d'isoler les bâtiments du parc social de la ville !
Mais comment expliquer une chose si simple à un homme qui fait construire une gare inutile au milieu de nulle part et qui s'en réjouit ?