A l'occasion de Newroz, le nouvel an kurde, réaffirmons notre solidarité avec le peuple kurde, en lutte pour sa liberté !
 
Qui le sait ? 7000 prisonniers politiques kurdes font, depuis le mois de mars, la grève de la faim dans les prisons turques, en solidarité avec la député Leyla Güven qui a commencé la sienne en prison depuis le 7 novembre. Libérée en janvier, elle en est aujourd'hui à son 143e jour de grève de la faim pour réclamer l'arrêt des mesures d'isolement du leader historique du PKK, Abdullah Öcalan emprisonné depuis 20 ans, dont personne n'a plus de nouvelles depuis.... trois ans ! Les grévistes réclament également le respect élémentaire des droits de tous les prisonniers politiques en Turquie.
 
Un silence criminel
 
Le gouvernement français, les institutions européennes, en particulier le Comité pour la Prévention de la Torture (CPT) ont été informés des conséquences dramatiques qui pourraient résulter de ce mouvement. 4  militants kurdes en grève de la faim se sont déjà suicidés en prison. Leyla Güven est devenue aveugle, elle est plongée dans la coma et risque de mourir d'un jour à l'autre.
Le mutisme et l’inaction des gouvernements et institutions européennes face à la répression sanglante qui s'abat depuis 2016 sur les opposants en Turquie, et en particulier sur les Kurdes (mairies tenues par le HDP mises "sous tutelle", élu.e.s kurdes arrêté.e.s et emprisonné.e.s, villages incendiés) sont criminels. Le PKK fait toujours partie de la liste de l'Union européenne. des "organisations "terroristes". alors qu'il a renoncé à la lutte armée depuis 2013!
L'U.E. se tait et détourne les yeux, elle se fait complice des crimes du gouvernement turc. Alors même qu'en Syrie, les combattant.e.s kurdes du YPG combattent DAESH, et oeuvrent pour notre sécurité !
 
Plus que jamais, la solidarité internationale doit se déployer
 
Invité.e.s par le centre démocratique Kurde de Montpellier à fêter avec eux le Nouvel an kurde le 30 mars à l'espace Pîtot, nous leur avons, au nom d'Ensemble! 34, réaffirmé notre totale solidarité. Une réunion unitaire devrait être organisée très bientôt, à leur invitation, pour organiser une initiative large à Montpellier pour briser ce silence qui tue.
 
 
Delphine PETIT
 
 
 
Voir aussi notre précédent article avec un dossier très documenté : http://www.resistons.net/node/6659