Communiqué d'Ensemble ! du biterrois :
 
Croix gammée sur le canal du midi autour de Béziers
 
 
 
"Il y a des choses qu'on ne souhaiterait plus voir. Des croix gammées sur les murs, sur la peau et ici sur un arbre du canal du Midi autour de Béziers, à l’extrême Est (ou à l’extrême droite) de la commune de Villeneuve-Lès-Béziers.
 
Peinte au bord de cet ouvrage majestueux qu'est le canal du Midi : une porte historique ouverte sur la Méditerranée ; cet acte est lourd de sens.
 
Dans un contexte dramatique, marqué d'un côté par l'ignoble attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande orchestré par un partisan d’extrême droite islamophobe épousant les thèses du grand remplacement chères à certains responsables politiques en France cette croix gammée devrait collectivement nous inquiéter et surtout nous faire réagir, et agir. Ces derniers temps en France, les actes illégaux et démonstratifs portés par des gens d’extrême droite sont en recrudescence. Les tags au stade Armand-Bouffenie à La Rochelle, la mosquée attaquée "symboliquement" à Bergerac, les inscriptions antisémites sur les portraits de Simone Veil... et le biterrois n'est visiblement pas en reste.
 
Pas étonnant puisque nous avons un territoire "laboratoire de l’extrême droite" avec la circonscription tenue celle-ci, 3 cantons du biterrois ainsi que la ville de Béziers. Béziers "libère la parole" comme aime le dire Robert Ménard, mais cela décomplexe aussi des actes innommables. Nous aimerions voir certains responsables politiques locaux, si prompts à monter au créneau quand ça les arrange, dénoncer plus rapidement et avec fermeté ces actes néo-nazis.  Pour l'heure, le platane tagué d'une croix gammé au bord du canal du Midi est heureusement voué à disparaître car certainement coupé très prochainement.
En effet, cet arbre est manifestement atteint par la maladie mortelle du chancre coloré. Par ce tag, il aura donc, en plus, été victime de la peste brune...
Le mouvement Ensemble du biterrois continuera sans relâche à lutter contre l'extrême droite avec toutes celles et ceux qui, heureusement encore nombreux, ne se satisfont pas du contexte politique du biterrois. Le recul de leurs idées se fera aussi bien dans la rue, au jour le jour, que sur le plan électoral."
 
Ensemble ! du biterrois
 
croix gammée canal