Image

Les habitants des cabanes des Aresquiers à Frontignan (Hérault) sont en résistance. Ils refusent d'être chassés des trente-deux parcelles qu'ils occupent avec leurs cabanons depuis parfois plus de cent ans.

RAPPEL DES FAITS

Aux Aresquiers, les premières constructions sont apparues dans les années 1800 : des cabanes pour les pêcheurs, mais aussi pour les chasseurs ou bien encore les viticulteurs. Implantées sur le domaine public, des arrêtés préfectoraux puis des conventions établies par les services gestionnaires de l'Etat ont permis au fil du temps la transformation de ces cabanes en de véritables maisonnettes pour lesquelles les propriétaires s'acquittent depuis toujours des taxes foncières, des taxes d'habitation et des redevances domaniales.

En décembre 2014, alors qu'il est enfin question de vendre aux habitants les parcelles de terrain sur lesquelles sont construites leurs maisons -comme cela s'est déjà fait pour les autres "cabaniers" situés en amont et en aval de la zone des Aresquiers- le Préfet ordonne l'évacuation du quartier sous prétexte qu'il se situe en zone inondable, comme d'ailleurs la plupart des communes littorales.

La trentaine de propriétaires regroupés en association (ARCA) s'indigne contre cette décision administrative qui confisque leur bien sans aucune  indemnisation. Une mesure inhumaine et totalement injustifiée car ce lieu n'a jamais connu d'inondation en raison d'une situation exceptionnelle : au milieu des zones humides, l'eau s'étale...

 

Plus d'infos : http://arca.over-blog.com/

https://www.facebook.com/sauvonslescabanesdesaresquiers

Dates
22 juin 2019 - 10:00
23 juin 2019 - 10:00
Adresse
Cabanes des Aresquiers