Thématique
DSC_0097.JPG
 

D’autres choix avaient pourtant été proposés, d’un changement d’objet du lieu (maison des associations, conservatoire, cité administrative) à une réhabilitation des bâtiments permettant d'accueillir de nouveau des élèves…du public.

Il s'agissait du déclassement d'un bâtiment du domaine public de la commune au domaine privé. C'était un cadeau colossal au privé, a fortiori au vu du quartier dans lequel il se trouve : face au Théâtre et à un parking immense, à moins de cent mètres de la gare et de la future gare multimodale, quelle rente de situation !

L'intersyndicale (CGT Educ’action, CGT-Enseignement privé, SNES-FSU et FO-Education avec les Libres Penseurs et les élu.e.s Front de gauche du Conseil municipal) a lancé une lutte de plus de 2 années : une pétition signée par plus de 2000 personnes, plusieurs rassemblements, deux audiences en préfectures….et finalement, le 12 février 2018, le conseil municipal a acté que le bail était caduc. Devant la mobilisation, l’enseignement catholique a renoncé à son projet ! Cette victoire contre l’enseignement catholique n’est pas à minimiser car elle démontre qu’ensemble nous avons du poids pour défendre le Service public.

Il s’agit maintenant de gagner que ces locaux soient utilisés… par exemple pour l’extension des établissements publics de la ville qui en ont besoin !

 

DSC_0100.JPG